Des sauvageons sauvés par ONG AGEDD


L’ONG AGEDD dans sa lutte contre la dégradation de la biodiversité locale a organisé la collecte de sauvageons de Terminalia dans certains domiciles de la Commune Urbaine de Maferinyah. Cet arbre, à croissance rapide, est planté pour l’embellissement, l’exploitation et/ou son ombrage. Les premiers fruits sont produits au bout de trois-quatre ans et peuvent être utilisés comme semence pour la propagation de l’espèce. Les bénéficiaires, plutôt intéressés par l’embellissement, se plaignent souvent des sauvageons et de la tombée de ses petites feuilles de cet arbre en saison sèche. Les graines ont la taille d’un gravier et sont rarement ramassées. Leur germination étant facile, elles poussent en grande quantité sous les arbres mères et grandissent le temps d’une saison pluvieuse. Plus de 90% des sauvageons sont destinés à mourir la saison sèche suivante par manque d’entretien.

L’ONG AGEDD s’est intéressée et s’est investie à sauvegarder ces jeunes pousses sauvages en les déterrant et les transplantant dans deux pépinières. A cet effet, l’ONG AGEDD a envoyé un groupe de stagiaires collecter des sauvageons sous deux plants de Terminalia se trouvant dans deux domiciles différents des quartiers « Plantation » et « Palmeraie » de la commune rurale. L’équipe a d’abord expliqué aux domiciliaires le rôle que peut jouer le Terminalia dans la restauration forestière mais aussi dans l’embellissement des lieux publics et les résidences. Des jeunes enfants ont surtout participé, volontiers, à la collecte, aidant à regrouper les sauvageons arrachés et à ramasser des sachets pour la mise en pépinière. Près de 2000 jeunes sauvageons ont été collectés au cours de cette activité et ont été immédiatement transplantés dans deux pépinières, une à racines nues et la deuxième en sachets. Ils y seront entretenus jusqu'à la rentrée scolaire prochaine avant d’être distribués dans les différentes écoles de Maferinyah et Forécariah.L’ONG AGEDD envisage créer et soutenir des clubs d’éducation environnementale dans chacune des vingt (20) écoles ciblées et y animer des séances de sensibilisation en faveur de la réhabilitation de l’environnement.

Afin de consolider les acquis de cette initiative, des journées d’assainissement aussi bien que des excursions écotouristiques seront organisées dans les communautés ciblées.Un mois âpres la transplantation, les jeunes sauvageons sont toujours en bon état et émettent déjà de nouvelles branches et feuilles dans les nouvelles pépinières et plusieurs contacts ont été établis par l’ONG AGEDD avec de potentiels bénéficiaires dans la localité.

L’équipe de l’ONG était juste arrivée à temps pour sauver ces sauvageons car, seulement un jour après cette activité, une application d’un herbicide total a brûlé le reste des jeunes Terminalia au premier domicile et un labour profond a déterré et neutralisé les autres au second domicile. AGEDD estime que plus de 1000 sauvageons y ont été perdus et tout de même se félicite d’avoir sauvé plus de 70% des Terminalia. AGEDD continuera cette opération et appuiera les pépiniéristes de Maferinyah dans l’adoption de cette pratique si simple et efficace.


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square