Les étudiants de l'ISAVF témoignent de leur stage avec l'ONG AGEDD

27-Sep-2017

Comment est organisé une semaine de stage ?

Durant tous les deux mois de stage au début de chaque semaine nous nous retrouvons en réunion avec notre superviseur pour rédiger un plan hebdomadaire comprenant tout ce que nous voulons entreprendre durant les jours à venir. Nous tirons les leçons de la semaine précédente et vérifions le remplissage des fiches de suivi journalier. Ces fiches nous permettent de compiler plus facilement les données pour produire notre rapport mensuel. Nous sommes occupés tous les jours de la semaine du matin au soir et bien que nous avons chacun son thème de stage nous travaillons dans tous les secteurs : pisciculture, apiculture, maraîchage et pépinières.

Avez-vous l’impression d’avoir appris quelque chose de nouveau pendant ce stage ?

Beaucoup de ce que nous avons appris pendant ce stage est une mise en pratique de ce que nous avons appris en classe mais nous avons vraiment appris beaucoup de nouvelles choses. Nous avons pu voir quel est le lien entre l’apiculture et le reboisement par exemple et savons mieux comment installer et gérer des pépinières forestières et maraîchères. Nous étions impliqués dans toutes les activités de l’ONG ici à Maferinyah. Nous avons vu et compris comment une ONG marche et comment tenir avec succès une réunion, rédiger son procès verbal et surtout produire un rapport mensuel à partir des données de terrain. C’est vraiment comme si on nous préparait à un nouveau monde professionnellement bien organisé.

Que comptez-vous faire de ce que vous avez appris ?

Ce que nous avons appris est facilement applicable aussi bien en milieu professionnel qu’en milieu universitaire. Ce sont toutes des techniques simplifiées, durables et qui peuvent produire un large impact en milieu rural. Nous comptons nous en servir dans nos cours pour notre dernière année d’études universitaires et certains parmi nous intéressés a l’agro-entrepreneuriat trouvent déjà leurs comptes.

 Qu’avez-vous aimé de plus pendant ce stage ?

Ce qui nous a le plus marqué pendant ce stage c’est l’organisation du travail à travers les réunions hebdomadaire, les exposés sur des thématiques très importantes, la formation technique, le suivi, la prise en charge des déplacements, la rigueur de l’ONG AGEDD et surtout le fait d’impliquer tout le monde dans toutes les activités.

Qu’est-ce que vous avez aimé avec l’ONG AGEDD et/ou l’encadrement du stage ?

La rigueur dans le travail et la diversité du travail, c’est ce que nous aimé le plus ; nous étions occupés du lundi au dimanche et faisions un peu de tout l’apiculture, la pisciculture, les pépinières, le maraîchage, la commercialisation des produits agricoles, etc. Personne d’entre nous n’était limité ou uniquement focalisé à un seul domaine dans un vaste potentiel.  L’ONG AGEDD a su mettre sur pied un programme de stage très solide et instructif. Nos encadreurs sont des diplômés de l’ISAVF ayant étudié ce que nous étudions actuellement et ayant déjà bénéficié de plusieurs années d’expérience professionnelle dans ces domaines, ça rendait le stage un peu plus extraordinaire.

 

Que recommanderiez-vous à un futur stagiaire et à l’ONG AGEDD ?

Nous recommandons à un futur stagiaire d’être prêt pour le travail, qu’il soit courageux, ponctuel et ouvert aux critiques. Nous recommandons à l’ONG AGEDD de renforcer leur partenariat avec l’ISAVF, d’enrôler beaucoup plus de stagiaires, d’élargir ses programmes à d’autres communautés et de prendre en charge les stagiaires.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Linsan annonce le Reboisement 2020

July 21, 2020

1/8
Please reload

Recent Posts

September 27, 2017